bootstrap templates

Théorie

Quelques notions-clés

Mobirise

YIN YANG ?

Au départ, c’est Anne Bourrit, formatrice CNV en Suisse, qui dit :
« au fond, on en vient à 2 besoins fondamentaux : la sécurité et le jeu ! ».
D'un côté, il y a le souci de la sécurité, d'un certain confort et de l'autre, une recherche de défi et de sens : hors de la zone de confort et hors du monde connu.

Ce postulat m’a beaucoup parlé.

Je me suis inspiré du ZXD ou « art martial de la non-résistance » qui distingue et unifie les tissues (dont les muscles) yin fléchisseurs et yang extenseurs. La dynamique yin en quelque sorte amène les tissues du corps à se condenser et la yang à s’expanser. L’équilibre des deux permet à la fois la souplesse et la solidité du corps et assurant « l’homéostasie » de la personne, si j’ose dire, sur les plans physiologique et psychique, entre maintien de son intégrité / préservation et évolution / changement.

La polarité des besoins, autant que les catégories, peut parfois sembler arbitraire, mais me semble éclairante et efficace, comme dans l’approche de la Logique Emotionnelle.

Donner de l'empathie
pour créer la connexion

La définition médicale d'empathie (cognitive) est : l'aptitude à comprendre l'état émotionnelle d'autrui tout en gardant une distance affective.

En revanche, lorsqu'on dit "donner de l'empathie", il ne s'agit ni de résonnance affective (sympathie), ni d'empathie (cognitive = comprendre l'autre) : c'est questionner (écoute active) l'autre sur comment elle-il se sent, ce qui l'anime tellement. Parfois, il est nécessaire de suggérer des sentiments et besoins, ou tout simplement de mentionner le trouble ou l'émotion sans en qualifier la nature, afin de créer un lien humain : une «connexion».

Intention + attention

L'intention est le début du chemin, la connexion est la finalité. Il est important de décider pourquoi nous voulons nous exprimer : veux-je dominer, avoir raison ? Ou créer la connexion, écouter, coopérer ? Du pourquoi va découler le comment. L'intention permet de poser l'attention sur les «objets pertinents».

L'attention à son corps, sa parole et ses émotions-pensées est le moyen d'avancer sur le chemin de la connexion. L'attention à l'intention permet de rester ou de revenir sur ce même chemin…

Assertivité

L'assertivité ne se résume pas à la simple affirmation de soi. Ce mode d'expression don Gandhi est la figure de proue, comporte à la fois la prise en compte de l'autre (par la non agression) tout en exprimant son ressenti ou point de vue avec authenticité.

Elle évite donc autant l'expression violente que la gentillesse insincère ou soumise. 

Besoins ou valeurs ?

On peut distinguer les valeurs des besoins en disant que les premières concernent notre éthique et idéologie, et sont donc moins universelles que les besoins. Cela dit, il est probable de retrouver les mêmes valeurs chez les personnes qui partagent une même vision humaniste, une démarche d’empathie, de coopération et d’entraide, qui se trouve au cœur de la communication bienveillante CRAB, mais pas toujours partagée (sans ironie) par les psychopathes (dans le sens psychiatrique ou scientifique du terme).

Le langage non-verbal

Para-verbal

L’intensité (volume sonore faible ou élevé, s’appuyant essentiellement sur les voyelles), l’articulation (capacité à appuyer sur les consonnes), le phrasé (l’utilisation de pauses ou de silences, équivalent à la virgule ou au point dans le langage écrit), la variation du rythme ou encore la modulation de la voix (parler grave ou voix aérienne selon là encore, la gravité du propos).

Pré-verbal

Nos attitudes, nos comportements, nos gestes et mouvements
Micro-mouvements, micro-attitudes, micro-démangeaisons, micro-caresses… Notre corps s’exprimera toujours plus rapidement que notre voix.

Connexion avant solution

Aussi :
• connexion avant explication
• connexion avant éducation

Par connexion il faut entendre l'empathie qui va soulager la personne douloureuse dont les besoins ne sont pas comblés. Il s'agit d'aller chercher, d'écouter ou "refléter" ces besoins chez l'autre qui peut, à plus ou moins long terme, se sentir accueilli, écouté. Parfois, c'est juste une peur infondée prenant racine dans l'ignorance et un besoin de sécurité insatisfait qui est bien réel.

Une personne qui va se sentir entendu et accueilli va plus être enclin à accueillir l'autre (celle/celui qui l'a accueillie) et à écouter sa vision des choses.



SYMPATHIE
EMPATHIE
PSYCHOPATHIE

La sympathie >
est la résonance affective
qui nous permet de ressentir l'émotion / le sentiment d'autrui dans son cerveau limbique et dans sa chair. On peut parler de sympathie lorsqu'on dit tomber dans un "excès d'empathie". La sympathie est synonyme de manque de distance émotionnelle et aussi d'adhérence, de prise de partie. Nous pouvons perdre une certaine "impartialité", voire notre identité.

Malgré tout, la résonance affective est ce qui fait notre humanité.

L'empathiea 2 aspects :

- l'empathie affective, qui est une forme de sympathie à laquelle on ajoute une distance émotionnelle, évitant d'être englouti dans l'émotion d'autrui

- l'empathie cognitive, qui permet de comprendre mentalement le processus intellectuel et émotionnel d'autrui.

En CRAB, nous faisons surtout appelle à l'empathie cognitive pour identifier / reconnaître les sentiments et les besoins/valeurs chez l'autres.

À la longue, il est de plus en plus difficile de ne pas glisser de l'empathie affective à la sympathie, notamment dans le milieu médical : on parle de burn-out et de dépression pour le personnel des hôpitaux.

Le piège de l'empathie cognitive serait d'éviter d'être touché par l'autre, et peut-être de ne plus s'en soucier.

La psychopathie >

C'est l'absence de résonance affective : ni sympathie, ni empathie affective.

Cela dit, un psychopathe, en sus d'être plus intelligent que la moyenne, est pleinement dôté de l'empathie cognitive (intellectuelle et émotionnelle), c'est pourquoi il peut être si doué à manipuler les autres.

À l'inverse, il existe des "empathes" qui sont dénués d'empathie cognitive, qui ne peuvent pas suivre le raisonnement mental d'autrui.

Mailinglist

Recevez les infos sur stages & ateliers :
Inscrivez-vous

Contact

Email:
crab  @  crabresponsable.fr
Tél : 0six 29 30 47 34